Sougueur Bladi

TIARET Treize squatters écroués Hamzaoui BENCHOHRA

TIARET Treize squatters écroués

Posté par Artisans de l'ombre le 13 juillet 2010

            TIARET
Treize squatters écroués
Hamzaoui BENCHOHRA   - Dimanche 09 Avril 2006 - Page : 7


 

L’affaire des logements squattés en plein coeur de la ville de Tiaret la semaine passée, quelques heures après l’affichage des 678 bénéficiaires, a donné lieu, mercredi, à l’intervention des forces antiémeutes pour l’évacuation des blocs occupés.
On déplore pas moins de dix blessés dont un officier lors des affrontements qui ont éclaté entre les éléments de la police et les squatteurs lors de l’opération d’évacuation dans les cités Tiaret et Cadat.


L’intervention des forces antiémeutes qui ont utilisé les grands moyens a eu lieu sur réquisition du premier responsable de la wilaya après avoir reçu des rapports sur la situation des logements squattés depuis dimanche dernier et dont la majorité a subi des dégradations avec vol de boiserie et accessoires (électricité, plomberie) arrachés.
En effet, selon le premier responsable de l’Opgi, ces nouvelles cités ont été affectées au programme du social et ont coûté à l’organisme des centaines de millions de centimes (frais de gardiennage).
Quarante personnes ont été interpellées dans la soirée de mercredi, lors des heurts avec les forces de l’ordre au quartier des 600 logements.
Treize manifestants ont été placés sous mandat de dépôt alors que les autres ont bénéficié de la citation directe, parmi eux, des femmes, apprend-on de sources sûres.
Pour rappel, dans la même journée, un groupe de jeunes venus soutenir les occupants des logements vides a procédé à la fermeture de la circulation automobile des ruelles qui mènent à la cité Cadat à l’aide de pneus et de pierres avant que les forces de l’ordre n’interviennent pour libérer la voie.
Pour les autres cités de Oued Tolba et Zaâroura qui ont connu le même sort, les occupants ont quitté les lieux avant l’arrivée des brigades antiémeutes laissant derrière eux des dizaines de logements dégradés.
Cette opération de distribution de logements sociaux, attendue depuis près de sept ans, a connu aussi au premier jour de l’affichage, une manifestation organisée par un groupe de jeunes qui ont été arrêtés et présentés devant la justice.



16/12/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres