Sougueur Bladi

Emeutes à Sougueur (Tiaret) Pneus brûlés, routes barrées, lacrymogènes et plusieurs arrestations

  Edition Internet
A la Une


Emeutes à Sougueur (Tiaret)

Pneus brûlés, routes barrées, lacrymogènes et plusieurs arrestations

La
crise latente, qui couvait depuis déjà un certain temps, a poussé les
habitants du quartier populeux «El Oued», situé dans la partie Est de la
ville de Sougueur, 25km au sud du chef-lieu de la wilaya de Tiaret, à
descendre dans la rue pour protester contre les conditions dans
lesquelles ils vivent.Mardi, la protesta a été plus violente sur le site
même où les habitants se sont retranchés depuis plus d’un mois tout en
maintenant la pression sur les pouvoirs publics quand le dialogue et la
concertation ont fait défaut.


Ainsi,
et ne voyant rien venir du côté des élus, les protestataires sont
passés à des actions des plus musclées en faisant dans la rébellion,
sous toutes ses facettes et dans toute sa dimension la plus dangereuse.
La guerre des pneus et des barricades a commencé à partir de 18h,
lorsque les plus violents ont mis à feu toute la route où ils se sont
positionnés, interdisant tout accès aux riverains, imposant un
couvre-feu aux commerçants et locataires.

Les
actions les plus dangereuses ont été enregistrées lorsque des émeutiers
ont décidé d’investir un internat situé à proximité du quartier, alors
que d’autres lançaient de pierres sur les habitations. Alertés du
mouvement, des brigades anti-meutes se sont déplacées en renfort à
partir de la ville de Tiaret pour prêter main forte aux policiers et
gendarmes de la ville de Sougueur. Et c’est à coup de bombes
lacrymogènes et plusieurs arrestations que la bataille de la rue s’est
achevée vers 23h, mettant ainsi fin à un cauchemar vécu par une cité
jusque-là paisible.

B. Kacem



15/12/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres